Le cadavre exquis boira le vin nouveau : un jeu littéraire

rédigé le 3 juin 2011

« Le cadavre exquis boira le vin nouveau » est un jeu âgé de 85 ans. Lorsque vous étiez au collège ou à l’école primaire, vous avez certainement aussi joué à écrire une phrase sur une feuille en la cachant aux autres qui faisaient de même, ce qui donnait à la fin un texte invraisemblable. Aujourd’hui, sur internet, ce jeu reprend vie.

Origines du jeu

« Le cadavre exquis boira le vin nouveau » est un jeu littéraire inventé en 1925 par Marcel Duhamel, Jacques Prévert et Yves Tanguy. Il s’agissait alors de proposer à des personnes de composer une phrase, à partir d’un ou plusieurs mots, sans qu’aucun des auteurs ne sût ce que l’autre avait précédemment écrit.

Aujourd’hui

Vous aussi avez sans doute participé à une variante de ce jeu, lorsque vous étiez à l’école : le premier écrivait une phrase, repliait la feuille pour la cacher, la passait à son voisin qui faisait de même et ainsi de suite. A la fin, le dernier dépliait la feuille et lisait un texte sans queue ni tête et provoquait les rires de l’assemblée.

Aujourd’hui, dans les ateliers d’écriture ou sur les sites littéraires de maisons d’édition ou simples auteurs, on trouve encore ce jeu transformé en histoire ou roman interactif, où les écrivains et écrivants sont invités à composer des suites de textes, en écrivant des phrases ou paragraphes qui, au bout, deviendront un livre.

Déroulement

Les textes envoyés par les internautes peuvent être soit validés par un comité de lecture (professionnel ou amateur), soit insérés directement à la suite des précédents, sur les forums des sites littéraires. Un exemple : au début des années 2000, « France Loisirs » avait lancé un concours sur son site, consistant à continuer l’écriture d’un roman policier, dont le premier chapitre et l’épilogue avaient été écrits par Yann Quéffélec

Ainsi, en participant à l’écriture de ces histoires interactives, les auteurs, qu’ils soient confirmés ou pas, découvrent qu’avec leur seule imagination, ils peuvent rédiger des récits à rebondissements dans tous les domaines (policier, science-fiction, humour) qui, parfois, deviennent rocambolesques et en plus, pour les novices, ils auront le plaisir de découvrir leur nom sur la couverture…

Good Morning D.C.

Publié par sylvie tisserant

Je suis auteure de romans depuis plusieurs années et chroniqueuse littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :